Juillet

Jeudi 12 juillet

« Ce qui distingue la poésie de la parole machinale, c’est que la poésie justement nous réveille, nous secoue en plein milieu du mot. »

Ossip Mandelstam

 

Elle retrouve son lit défait, ses rives en pointillés, puis, canalisée, domptée, apprivoisée, elle se contente de suivre son cours. Elle redevient studieuse, sérieuse, suivant sagement les méandres doux et calmes. C’est là qu’est sa place, que le regard s’apaise en la voyant courir sans hâte entre les arbres protecteurs. Elle sait que le fleuve l’attend, qu’elle se jettera sereinement dans ses bras liquides.

 

 

Alfred_Sisley_-_Saint-Mammès_le_matin_(1881)

Sisley, Saint-Mammès le matin

Juillet

Mercredi 11 juillet

« Il y a un autre monde mais il est dans celui-ci. »

Ignaz Paul Vital Troxler

 

Le ciel est son allié et tout baigne dans un bleu gris mouvant et trouble. C’est son oeuvre, sa force et son destin que de s’échapper régulièrement de ses berges, de confondre la terre et l’eau. Encore quelques jours et elle se retire lentement, à regret, elle aimait bien ses excés de tendresse, de curiosité, de présence. Elle se rétracte, renonce, fatiguée de régner sur le sol, de jouer au lac immobile, de cracher ses souhaits…

 

Paul-Klee-After-the-floods

Klee, Après l’inondation

123456...186

Learohardleana |
1jour1chapitre |
CULTIVOR |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Kasnoiz
| Le sourire du marionnettiste
| Fantaysie